• Home
  • Le Football américain
  • Règles de base

Les règles du Football Américain

 

 

 

Les règles du jeu.

Les règles telles qu'elles sont présentées ici correspondent à celles du championnat professionnel américain (NFL). Elles diffèrent parfois sensiblement suivant les compétitions. En Europe, le football américain se pratique ainsi en s'inspirant plutôt des règles en vigueur dans le championnat universitaire américain de la NCAA.

Le terrain

Il mesure au total 120 yards (verges au Québec) de longueur, soit 109,68 m sur 53,3 yards de largeur (48,8 m). Les règles américaines de la National Football League précisent les dimensions en pied : 360 pieds par 160.

stade-foot-americainÀ chaque extrémité du terrain, on trouve la zone d'en-but appelée end zone et, au fond de celle-ci, les poteaux entre lesquels le ballon doit passer pour le botté de transformation après un touchdown ou le botté de placement - field goal. La zone d'en-but mesure 10 yards, environ 9,1 m, de longueur après la ligne de but et ce, sur toute la largeur du terrain. Il est courant de voir les zones d'en-but peintes aux couleurs de l'équipe jouant à domicile.

Le terrain est divisé en portions de 5 yards - 4,6 m - représentées par des traits de peintures blanches pour mieux visualiser les distances parcourues. Tous les 10 yards - 9,1 m -, et jusqu'au centre du terrain, la distance séparant la ligne de l'en-but est marqué en police blanche.

Tous les yards et au centre du terrain des traits hachurés appelés hashmarks sont disposés. Ces hashmarks délimitent la largeur maximale autorisée pour les mises en jeu afin d'éviter que ces dernières se déroulent trop près des lignes de touche.

Au fond de chaque zone d'en-but, un poteau jaune est dressé au milieu de la largeur du terrain. Ce poteau est complété par une barre horizontale située à 3,05 m de hauteur et elle-même complétée par deux poteaux verticaux distants de 5,6 m. Ces barres portant la hauteur total des poteaux à 9 m, au minimum.

 

Durée

La partie dure 60 minutes effectives - mais plusieurs heures au total - et comporte quatre quart-temps de 15 minutes (donc, deux mi-temps de trente minutes). Entre les deux premiers (et les deux derniers) quart-temps, on procède juste à un changement de côté et on garde la même position relative pour le ballon. En revanche, entre les deuxième et troisième quart-temps (première et seconde mi-temps), c'est le repos d'environ 20 minutes. Au début du troisième quart-temps l'équipe qui a reçu l'engagement engage à son tour. En cas d'égalité, une « prolongation » est jouée sur le mode de la « mort subite ».

 

Phases de jeu

Un match de football américain se déroule en deux phases de jeu bien distinctes : l'attaque et la défense. Le changement entre les deux phases s'opère à plusieurs occasions détaillées plus bas.

Le jeu commence par un botté d'engagement ou kickoff. Ce coup de pied est utilisé en entame de chaque début de mi-temps (premier et troisième quart-temps) ou pour reprendre le jeu après qu'une équipe a marqué des points. Il est, dans la plupart des cas, utilisé pour envoyer le ballon le plus loin possible dans le camp adverse. Un joueur de l'équipe adverse se doit de rattraper le ballon et de tenter d'avancer ballon en main. L'endroit où le joueur remontant le ballon sera plaqué déterminera le lieu où la phase d'attaque débutera pour son équipe. Quand le ballon atterrit dans la zone de l'en-but de l'équipe qui va passer en attaque, le joueur qui reçoit le ballon peut soit décider de tenter de jouer le ballon soit se mettre à genou pour arrêter le jeu. La phase offensive commencera alors sur la ligne des 20 yards de l'équipe - on parle alors de touchback.

joueurs2L'équipe possédant le ballon est en phase d'attaque et dispose de quatre tentatives pour parcourir une distance de 10 yards - aussi appelé verge au Canada et représentant environ 9,1 m - à partir de la ligne du début de la phase d'attaque la line of scrimmage. L'équipe en attaque va alors progresser en gagnant 10 yards par 10 yards, on dit parfois que le football américain est un jeu de « gagne-terrain ». Si l'équipe en attaque recule elle devra regagner le terrain perdu et ainsi que les 10 yards classiques pour avoir une nouvelle série de quatre tentatives (downs).

Si, à l'issue des quatre tentatives, l'équipe n'a pas parcouru la distance des 10 yards (ou plus si elle avait reculé), la possession du ballon est donnée à l'adversaire. L'adversaire récupère alors le ballon à l'endroit où l'attaque s'est arrêtée : c'est un turnover on downs. Pour éviter que l'équipe adverse ne récupère le ballon trop près de la zone d'en-but et se trouve donc dans une situation de marquer trop favorable, il est possible de taper un coup de pied afin de dégager le ballon. Ce coup de pied de dégagement est appelé punt -aussi appelé botté de dégagement au Canada - et est généralement effectué lors de la quatrième tentative.

La phase d'attaque débute avec le ballon tenu par le centre de la ligne offensive qui le passe entre ses jambes au quarterback. Deux moyens de progression se présentent alors aux joueurs de l'équipe offensive :

la course : dans ce mode de jeu le ballon est passé directement de la main à la main par le quarterback - aussi appelé le quart-arrière au Canada - à un autre joueur appelé running back - demi à l'attaque. Celui-ci doit alors courir avec le ballon en évitant les défenseurs adverses. Il existe de nombreuses variantes de ce type d'attaque : le quarterback peut par exemple courir avec le ballon sans faire de passe ou encore peut le transmettre au running back par le biais d'une courte passe. Néanmoins, le quarterback ne peut réaliser une passe que tant qu'il n'a pas dépassé la ligne d'engagement.
la passe en avant : le quarterback lance une passe à un de ses receveurs qui se sera, au préalable, déplacé sur le terrain en suivant une trajectoire bien déterminée. Cette trajectoire, connue à l'avance des deux joueurs, permet, outre la synchronisation entre passeur et receveur, de déstabiliser la défense en utilisant des trajectoires atypiques. Une fois le ballon attrapé par le receveur, celui-ci peut continuer à courir ballon en main. Pour qu'une passe soit valide le ballon doit être attrapé sans qu'il touche le sol par un joueur ayant ses deux pieds à l'intérieur des limites du terrain. Si ce n'est pas le cas la passe est dite « incomplète ».
Dans les deux cas l'ensemble de l'équipe peut effectuer des « blocs » afin de protéger les joueurs portant le ballon (quarterback, coureur ou receveur). Les « blocs » doivent être effectués uniquement en poussant l'adversaire sans le plaquer ou le tenir.

En phase de défense plusieurs méthodes peuvent être employées pour stopper la progression du ballon :

Le plaquage : le but du plaquage est de mettre au sol le porteur du ballon. Le jeu s'arrête dès que le porteur du ballon est au sol, la prochaine tentative d'attaque débutera à l'endroit où le joueur a été plaqué. Seul un joueur porteur du ballon peut être plaqué. Un plaquage effectué sur le quarterback est appelé sack. Si le plaquage a lieu dans la zone d'en-but, cela rapporte 2 points à l'équipe défensive, on parle alors de safety). Si le joueur plaqué perd le ballon, le ballon peut être récupéré par l'une des deux équipes. Cet événement particulier, pouvant donner lieu à un renversement (turnover) si la défense récupère le ballon, est appelé fumble. Si un joueur est plaqué à l'intérieur du terrain, le chronomètre continue. S'il sort ou est poussé en touche, le chronomètre s'arrête. Cela à un impact très important sur la stratégie du jeu, en attaque.
L'interception : elle a lieu lorsqu'un défenseur intercepte une passe destinée à un receveur. Le défenseur ayant réalisé l'interception peut progresser ballon en main jusqu'à ce qu'il soit plaqué. Son équipe débutera alors sa phase d'attaque à l'endroit où le plaquage a eu lieu.

 

Marquer des points

Il existe plusieurs manières de marquer des points :

joueurLe touchdown, aussi appelé essai ou touché, vaut 6 points. Il a lieu lorsqu'un joueur est en possession du ballon à l'intérieur de la zone d'en-but de l'équipe adverse. Il suffit que la balle passe la ligne de la zone d'en-but pour que le touchdown soit valide sur un jeu de course ou qu'un joueur reçoive la balle dans la zone avec l'un des deux pieds dans le terrain (ou les deux pieds selon le championnat).
Un touchdown donne lieu à une tentative de transformation, ou une conversion. Cette tentative, jouée à 2 yards (ou 3 selon le championnat) de la ligne d'en-but peut être effectuée de deux manières :
En frappant un coup de pied sur le même modèle que le field goal. Ce type de transformation, appelée extra point, rapporte 1 point.
En marquant l'équivalent d'un touchdown. Ce type de transformation, appelée two-point conversion, rapporte 2 points. Ce type de transformation est bien plus difficile à marquer qu'un coup de pied et n'est donc généralement utilisée que dans des cas particuliers où l'équipe doit rapidement marquer des points.
Le field goal - botté de placement - vaut 3 points. Un coup de pied pour être validé doit passer entre les deux barres verticales du but. Si le coup de pied est raté, la possession de la balle est donnée à l'équipe adverse à l'endroit où le coup de pied a été frappé.
Le safety - touché de sureté - vaut 2 points. Un safety se produit dans la zone d'en-but de l'équipe se trouvant en possession du ballon. Il est accordé si le porteur du ballon est plaqué dans sa propre zone d'en-but ou sort des limites de celle-ci ou encore si une faute d'attaque est commise dans cette zone.


Dernières news

Andrew James en OR

Andrew James en OR

  Andrew James nous a accordé un peu de son temps pour repondre à quelques questions.Il revient avec nous sur son histoire en OR pendant les World Games. Présente toi...

Journée portes ouvertes

Journée portes ouvertes

  Une 2ème journée portes ouvertes (Combine) aura lieu le Samedi 30 Septembre 2017. L’infrastructure du Complexe des Arboras permet une préparation, un suivi et un développement personnel dont tu...

Combine pluvieux, combine heureux

Combine pluvieux, combine heureux

Le combine des Dauphins de Nice c'était aujourd'hui samedi 9 septembre. Combine, kesako ?Un combine est une journée recrutement, une journée portes ouvertes où l'on peut venir faire détecter ses...

Message à l'attention de tous les joueurs licenciés en 2016-2017.

Message à l'attention de tous les joueurs licenciés en 2016-2017.

Les personnes ayant joué l'an dernier et souhaitant renouveler leur licence sont priées de se présenter à leurs équipes respectives dès les premiers entrainements ou de nous le faire savoir...

Combine 2017

Combine 2017

  Le Combine de Dauphins aura lieu le Samedi 2 Septembre 2017. L’infrastructure du Complexe des Arboras permet une préparation, un suivi et un développement personnel dont tu pourras profiter...

LABEL CLUB FORMATEUR

LABEL CLUB FORMATEUR

A un mois environ de la reprise, la nouvelle vient de nous arriver, la Fédération Française de Football Américain nous a attribué le Label Club Formateur. Ce Label valide l’adéquation...

Interview Joachim et Massimo

Interview Joachim et Massimo

Bonsoir à tous!! Nous avons décidé de faire le portrait de deux de nos joueurs chaque semaine tout au long de la saison. Nous commencerons par Joachim Torrelli et Massimo...

Interview Pierre-Yves et Maxime

Interview Pierre-Yves et Maxime

Les deux nouveaux portraits de la semaine !Cette semaine nous continuons la présentation de l'équipe élite avec les portraits de Pierre-yves Ducher #5 et Maxime Malavard #3. Ces deux joueurs...

Communication officielle.

Pour l'année 2017-2018 le club des Dauphins de Nice vous communique sa nouvelle structure. Le Président Jean Luc Donivar a créé 3 sections avec des missions spécifiques :Yannick Fattorini et...

Ligue PACA - formation détection

Ligue PACA - formation détection

La nouvelle saison est sur le point de débuter et voici le planning prévisionnel de plusieurs événements organisés par la Ligue PACA (formations, détections...). - Dimanche 24 septembre formation CA1 à...


Partenaires


Contactez nous

Dauphins de Nice

247 avenue du Mercantour

06200 NICE

 

Jean Luc Donivar 06.12.10.75.35

le singe funky

En 2004 la Warner débarquait à Nice pour le tournage d'un film destiné aux jeunes sur les aventures d'une famille dont le singe est la proie d'un scientifique fou.

Une partie des scènes a été tournée à Nice avec les joueurs du club et le matériel d'entrainement a été offert au club par la production.

Parmi les acteurs présents il y avait notamment Matthew Modine qu'on a retrouvé dans "l'Enfer du dimanche" aux côtés d'Al Pacino. 

Voir la fiche Allocine